Comètes: Périodicité

Les Comètes Périodiques

Certaines comètes, à l'instar de la comète de Halley, dont les retours sont espacés de 76 ou 77 ans environ, reviennent à intervalles plus ou moins réguliers, ce sont les comètes périodiques. On distingue les comètes à courte période et celles à longue période.

Les comètes à courte période : moins de 200 ans.

Elles proviennent pour la plupart de la ceinture de Kuiper, une zone située au-delà de l'orbite de Neptune, et mettent moins de 200 ans pour boucler leur orbite. Elles se regroupent en deux familles:

Celles de la "famille de Jupiter" ont les périodes les plus courtes (< 10 ans), elles ne dépassent guère l'orbite de Jupiter, qui contrôle fortement leur mouvement, et leurs orbites sont proches du plan de l'écliptique.

Celles de la "famille de Halley" ont des périodes plus longues (76 ans pour Halley), elles s'éloignent au delà de l'orbite de Neptune, leurs orbites ont des inclinaisons quelconques et peuvent être parcourues dans le sens rétrograde (c'est le cas de Halley).

Les comètes à longue période : plus de 200 ans.

Elles nous arrivent principalement du nuage d'Oort, situé aux confins du Système Solaire, à environ 100.000 unités astronomiques du Soleil, soit 100.000 fois la distance Terre-Soleil. Ce sont les seuls corps du système solaire qui proviennent de régions aussi éloignées et où règne les conditions physiques du milieu interstellaire.

L'inclinaison des orbites est quelconque et il existe autant de trajectoires directes (c'est-à-dire dont le sens de révolution est celui des planètes autour du Soleil ) que de trajectoires rétrogrades.

Certaines peuvent mettre jusqu'à 30 millions d'années pour accomplir un tour complet autour du Soleil !

Quelques données chiffrées concernant les comètes périodiques les plus connues. Notez que les comètes Halley, Temple-Tuttle, Hale-Bopp et Hyakutake proviennent probablement du Nuage d'Oort étant donné leur inclinaison orbitale élevée.

Les Comètes non Périodiques

Ces comètes ne passeront qu'une seule fois près du Soleil. Elles possèdent une orbite parabolique ou hyperbolique. Après leur passage près du Soleil, elles retourneront aux confins du système solaire d'où elles finiront par sortir, entraînées par leur trajectoire. La plupart d'entre elles proviennent du Nuage d'Oort.

Précédente ] Suivante ]